Bien connaître l’ŒIL pour mieux comprendre votre vision

L’œil se compare à une caméra. Son segment antérieur est composé de deux lentilles naturelles : la cornée, située devant l’iris et le cristallin, situé derrière.

L’iris, qui donne à l’œil sa couleur distincte, agit comme un diaphragme en contrôlant la quantité de lumière qui pénètre dans l’œil par l’ouverture de la pupille (partie noire centrale). En présence d’une quantité importante de lumière, la pupille se contracte et dans le cas inverse, elle se dilate.

La cornée est une fenêtre arrondie. Sa courbure lui
 confère une certaine puissance de focalisation, comparable à l’objectif d’une caméra.

Le cristallin est une lentille transparente et flexible à la naissance. Celui-ci est contenu dans une enveloppe, la capsule, qui se rattache à des muscles.

Lorsque les muscles se contractent, le cristallin adopte une forme plus arrondie, à la manière d’une loupe. Cette action, appelée accommodation, permet à l’œil d’ajuster sa mise au point de l’image lorsqu’un objet se rapproche. Cet ajustement imite l’action du zoom dans une caméra.

En traversant la cornée, puis le cristallin, les rayons de lumière convergent en un point de focalisation. Après avoir traversé une substance gélatineuse appelée vitré, l’ensemble de ces points de lumière forme une image qui sera captée par la rétine. Celle-ci tapisse le fond de l’œil à la manière d’un film de caméra. L’image sera ensuite acheminée au cerveau sous forme d’influx nerveux par le nerf optique.

Vous pouvez aussi bénéficier du financement