Section des référents En

Les étapes de la chirurgie au laser

La chirurgie ULTRALASIK est une procédure très rapide. Elle dure généralement une quinzaine de minutes, pour les deux yeux, et elle est entièrement sans douleur! Il s’agit d’une chirurgie hautement automatisée effectuée à l’aide d’appareils très sophistiqués. 

À la Clinique d’Ophtalmologie IRIS, la technologie chirurgicale sans lame est favorisée depuis plusieurs années. C’est une technique qui a fait ses preuves comparativement à la méthode chirurgicale avec lame et qui offre aux patients une plus grande paix d’esprit à la suite de l’intervention, car elle réduit certains risques de complications postopératoires.

La chirurgie ULTRALASIK se divise principalement en deux étapes: 

  1. La création d’un flap à l’aide d’un laser femtoseconde
  2. Le traitement réfractif à l’aide d’un laser excimère

La création du flap

Avant d’expliquer comment le flap est créé, définissons en quoi il consiste. 

Le flap est constitué d’une lamelle l’épithélium cornéen et a une épaisseur d’environ 100 microns. Afin de corriger le problème de la vue, l’ophtalmologiste doit permettre au laser d’avoir accès à la cornée, qui se situe sous l’épithélium. C’est pourquoi il doit créer temporairement ce qu’on appelle le « flap ».

Lamelle épithéliale créée durant la chirurgie laser
Bulles de gaz effectuées par le laser excimère

De son côté, le laser femtoseconde fait une série de pulsions laser de façon ultra précise et rapide pour créer de minuscules bulles de gaz sous l’épithélium très proches les unes des autres. Il ne s’agit pas d’une « coupe » à la surface de l’œil, mais uniquement de création de bulles de gaz.

Par la suite, l’ophtalmologiste sera en mesure de relever l’épithélium avec un instrument pour exposer la couche sous-jacente: la cornée. 

Saviez-vous que si l’ophtalmologiste ne relève pas le flap, pour quelque raison que ce soit, les bulles de gaz se dissipent tout simplement après quelques jours et ne laissent aucune trace ni aucun impact de leur passage? C’est quand il le relève qu’il y a officiellement une coupe du flap, car il vient détacher les liaisons entre chacune des bulles de gaz créées par le laser.

Lamelle relevée par l'ophtalmologiste durant l'opération laser
Instrument utilisé par l'ophtalmologiste pour utiliser le laser excimère

Afin de permettre au laser femtoseconde de bien effectuer son travail, l’ophtalmologiste apposera un instrument à usage unique sur votre œil pour bien vous guider sous celui-ci. Cet instrument servira de pont entre le laser femtoseconde et votre œil. Pendant cette étape de courte durée, vous ne ressentirez aucune douleur, seulement une légère pression.

Le traitement réfractif à l’aide d’un laser excimère

Une fois que le laser femtoseconde a terminé son travail, l’ophtalmologiste fera pivoter le lit pour vous installer sous le deuxième laser : le Schwind Amaris 750s. Avant de commencer le traitement réfractif avec le laser excimère, le chirurgien apposera un écarteur de paupière adapté à la taille de votre œil. Cette étape est sans douleur et sans inconfort. 

Ne vous inquiétez pas, l’ophtalmologiste s’assurera que vos yeux soient bien lubrifiés durant les étapes suivantes!

L’ophtalmologiste relèvera ensuite votre flap créé par le laser femtoseconde précédemment. Il est entièrement normal d’avoir une vision floue au courant des prochaines étapes. Ce sera alors au tour du laser Schwind Amaris 750s de travailler. 

Celui-ci agit de façon ultra rapide. Tellement, qu’on parle de quelques secondes. Pour vous donner une idée, ce laser fonctionne à une vitesse de 1,3 seconde par dioptrie de myopie. Qu’est-ce que cela signifie pour un patient myope de -3,00? Un traitement réfractif d’environ 4 secondes! 

Traitement au laser par le laser Schwind Amaris 750S

Pourquoi aussi vite? Plus le laser est rapide, moins la cornée a le temps de s’assécher, ce qui améliore l’efficacité du laser et la précision du traitement. Voilà pourquoi la Clinique d’Ophtalmologie IRIS s’est dotée d’un instrument de ce genre.

L’ophtalmologiste vous guidera au travers des étapes et vous indiquera le point lumineux à fixer durant le traitement. Une infirmière est également à vos côtés et peut même vous tenir la main pendant cette étape.

Système de poursuite du utilisé durant l'opération laser

La chirurgie des yeux au laser est ultra sécuritaire. Le laser Schwind Amaris 750s suivra les micros mouvements de votre œil en 6 dimensions et à une vitesse de 1000 images par seconde! Il sera en mesure de s’adapter en conséquence. Que votre tête fasse de micros mouvements de gauche à droite ou de haut en bas dans n’importe quelle dimension, le laser s’ajustera.

Une fois le traitement réfractif terminé, l’ophtalmologiste prendra soin de repositionner votre flap et de bien lubrifier votre œil avant de retirer l’écarteur. Grâce à la coupe du flap faite au laser, celui-ci sera en mesure de mieux s’emboîter. 

Le contour de la coupe du flap est fait en biseau, ce qui lui permet d’être ultra résistant à la suite de la chirurgie. Évidemment, il est déconseillé de se frotter les yeux pour les premiers jours suivant l’opération au laser puisqu’on veut s’assurer que le flap a le temps de bien se solidifier.

Une fois que les deux yeux sont opérés, l’infirmière vous installera confortablement dans une salle de repos pour 20 à 30 minutes avant que votre accompagnateur vous ramène à la maison. Il est à noter qu’une première visite de suivi se fera le lendemain de votre chirurgie et que certains patients sont déjà à l’aise de conduire le jour d’après. Formidable, non?

Nous
joindre