Section des référents En

Que faut-il surveiller après sa chirurgie de remplacement de cristallin

La chirurgie de remplacement de cristallin, qu’il soit clair ou avec une cataracte, requiert une période d’adaptation. Bien qu’elle soit courte, il faut surveiller certains facteurs et changer vos habitudes pour minimiser les petites complications.

Après l’opération, vous devez limiter le soulèvement de charges de plus de vingt livres. L’objectif est de ne pas trop forcer et d’éviter de faire augmenter significativement la pression sanguine au niveau de la tête. Cette restriction n’est que pour le premier mois, durant lequel la nouvelle lentille contenue dans la membrane où se retrouvait votre cristallin se stabilise. Avec ses petites pattes, la lentille prendra un mois pour bien s’agripper aux parois de la capsule dans laquelle elle aura été insérée.

Dans les premières semaines suivant votre chirurgie, vous aurez des gouttes anti-inflammatoires à utiliser pour réduire les risques d’infection. Ces gouttes sont importantes. Il faudra vous soumettre à l’horaire qui vous aura été expliqué et remis avant la chirurgie. Après l’intervention, vous devrez surveiller si certains signes d’infection se présentent. Il s’agit souvent d’une douleur qui s’accentue ainsi qu’une couleur rosacée de la partie blanche de vos yeux. Les suivis postopératoires servent principalement à l’optométriste.

Bien que les complications soient rares, il faut tout de même rester aux aguets. La présence de maux de tête est possible et peut dissimuler une pression oculaire élevée. L’optométriste saura vous examiner et vous guider dans les démarches à suivre si tel est le cas après l’opération.

Il est normal pour les premiers jours d’avoir la sensation d’un grain de sable en périphérie de l’iris. Cette impression est temporaire et se dissipera au fil des jours qui suivra l’opération.

Il est aussi possible que vous ayez des halos après l’intervention. Plus fréquemment causé par les lentilles multifocales, ce phénomène est explicitement décrit lors de l’évaluation préopératoire et sert à déterminer si vous êtes un bon candidat pour les lentilles multifocales.

C’est un phénomène auquel le cerveau tend à s’habituer au fil des mois que vos yeux évoluent après la chirurgie. En fait, cette adaptation se fait au niveau du cerveau et non des yeux. L’explication du risque des halos est souvent un moment important de l’évaluation, qui fait en sorte que les patients ne souhaitent pas bénéficier de lentilles multifocales diffractives.

Certains délais doivent être également respectés avant la reprise d’activités à la suite de votre chirurgie de lentille intraoculaire. Voici un dépliant pratique contenant une foule de renseignements pour reprendre vos occupations et loisirs en toute sécurité.

Guide d'information sur les délais de reprise des activités après la chirurgie

Nous
joindre